dcsimg Skip to main content

Abrasifs flexibles – Production

Les abrasifs flexibles de sia Abrasives sont fabriqués dans l'usine d'abrasifs la plus moderne du monde. La production repose sur l'interaction parfaite des nombreux composants modulaires qui se complètent en un système de fabrication intégré pouvant produire " just in time ". Les capteurs guidés par laser et ultrasons surveillent la consommation, le niveau et les quantités. L'harmonie entre les 1 000 paramètres garantit un processus de fabrication très constant pour les produits haut de gamme. Le processus de production, étape par étape, se présente comme suit :

Étape 1, déroulage du support

Au début du processus se trouve le substrat de l’abrasif, livré sur une bobine jumbo de 1 450 à 1 950 mm de large. Selon l’épaisseur du support, les bobines fournies contiennent entre 1 500 et 5 000 mètres linéaires. Grâce à une double station de déroulage, la chaîne de fabrication peut être alimentée en continu, sans interruption de la production. Le tampon permet de disposer de suffisamment de temps pour changer de bobine sans perdre de vitesse.

Étape 2, impression du verso de l’abrasif

L’impression se fait en flexographie. Les informations imprimées au dos de l’abrasif flexible donnent des renseignements importants, comme la désignation du produit et la granulométrie. Y figurent également des informations légales ou de sécurité, en fonction de l’application de ponçage. Le numéro de fabrication assure la traçabilité du produit à tout moment.

Étape 3, pose du liant de base

Le liant est dosé et appliqué sur toute la largeur de production. La vitesse de production est de 80 m/min. C’est pourquoi l’ensemble du processus doit se dérouler à cette vitesse. L’arrivée du liant de base est contrôlée plusieurs fois, afin que la production puisse toujours se faire avec une qualité constante.

Étape 4, répartition des grains

Une fois le support revêtu du liant de base, il arrive à l’étape cruciale de la fabrication de l’abrasif : la « répartition électrostatique ». Le grain abrasif est transporté vers le champ électrostatique soumis à une charge de 90 000 V. Attirés, les grains sautent sur le support en mouvement et restent bloqués dans le liant. Ce processus a lieu dans un espace entièrement climatisé.

Étape 5, four de préséchage

Lors du premier séchage, le séchage du liant de base fixe grossièrement les grains abrasifs. Selon la formulation, l’abrasif reste environ 90 minutes dans le four de préséchage.

Étape 6, pose du liant de couverture

Le liant de couverture est appliqué dans la machine de surcollage. C’est à ce moment que les grains abrasifs sont fixés de manière définitive au support. Le recouvrement des grains abrasifs joue un rôle capital dans la qualité final de l’abrasif. Selon le produit voulu, l’abrasif peut être coloré durant cette phase du processus afin de permettre une meilleure différenciation. Les additifs tels que le stéarate ou le liquide de refroidissement sont ajoutés à cette étape.

Étape 7, four de séchage du liant de couverture

Dans le second four, l’abrasif est cuit environ 120 minutes afin d’obtenir un durcissement optimal.

Étape 8, enroulage de la bobine

L’abrasif va maintenant être enroulé à une température constante pouvant atteindre 100 °C. Les bobines jumbo finies contiennent jusqu’à 3 000 mètres linéaires d’abrasif, qui sont maintenant durcis quelques heures dans le four jumbo. Après le durcissement, les bobines arrivent à la station de post-traitement où l’abrasif est encore une fois déroulé puis flexé (assoupli) et humidifié. Les rouleaux terminés sont ensuite transportés par camion pour la confection.